Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 13:15

Les cochons d’inde Shelty

cobaye-shelty-couleur.JPG

Les cochons d’inde communément appelés cobayes, sont des rongeurs dont la première apparition remonte à la période avant Jésus – Christ. Ils vivaient en majorité en Amérique Centrale; et parlant d’Amérique, il circule une anecdote selon laquelle Christophe Colomb, se trouvant sur les côtes d’Amérique, aurait donné le nom “cochon d’inde” à ces rongeurs, alors qu’il se croyait sur les côtes Indiennes. Les cochons d’inde, dans la nature, évoluent en petits groupes de 10 à 15 individus. Au départ, ils étaient destinés exclusivement à la consommation, mais de nos jours ils constituent de gentils compagnons pour nous et nous enfants.

Les cochons d’inde sont tous classés en fonction de la couleur et la forme de leur pelage. Ainsi, on distingue: les poils durs (Rex, Teddy), les poils longs (Texel, Shelty)… Nous examinerons aujourd’hui les cochons d’inde Shelty.

En effet,les cochons d’inde Shelty sont des cochons d’inde dont les poils sont longs et sont également connus sous le nom de “Silky”. Ils proviennent de brassage avec une autre race à poils longs: le Péruvien. Sur le plan physique, le Shelty a des poils longs, soyeux et raides. Contrairement aux Péruviens dont les poils recouvrent la tête et le visage, ceux des Shelty sont dirigés vers l’arrière de la tête. Leur museau est également recouvert de poils lisses et courts.

La reproduction des cochons d’inde est un élément à ne pas négliger lorsque vous comptez les élever. L’âge moyen recommandé pour une femelle prédestinée à l’accouplement doit être d’environ 20 semaines. De même, afin d’éviter toute complication pendant l’accouchement, il est conseillé que le poids de la femelle soit de 750 grammes. Au niveau de la portée, la toute première doit survenir quelque peu avant le 10 ème mois, de peur qu’elle soit exposée à des soudures des os du basins. Quand à la dernière, elle surviendra un peu avant le quatrième anniversaire. Il y a environ 3 portées par année. Les petits Shelty, ayant déjà à leur naissance des dents, les yeux ouverts et même des poils, sont généralement au nombre de 2 ou 4.

 

 

Standard

cobaye femelle shelty albinos

Le museau a le poil court et lisse. Les poils longs commencent au dessus de la tête et partent en arrière, en formant une longue traîne en éventail. La tête est donc dégagée. Toutes les couleurs et dessins sont admis, même celles non reconnues..

nda : Il existe des shelties couronnés.

Repost 0
Published by roulemapoule colombiculteur - dans les cobayes
commenter cet article
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 05:52

couple-upl.JPG

 

Le cobaye est originaire d'Amérique du Sud, où il a été depuis longtemps apprivoisé par l'homme. Ce sont les Hollandais qui l'importèrent chez eux en 1670. Très prolifique, ils se sont vite répandus en Europe.

Le cobaye et le cochon d'Inde, c'est la même chose. Deux noms pour une même boule de poils. Autant que ce soit clair. Mais pourquoi l'appelle-t-on cochon d'Inde ? D'une part, son cri rappel quelquefois celui du cochon. D'autre part, lorsque Christophe Colomb découvrit l'Amérique il croyait arriver en Inde. C'est tout simple !

Les cobayes sont des rongeurs, et vivent environ de 5 à 8 ans. Un mâle peut peser jusqu'à 1,8 kg et une femelle 1,1 kg, pour 20 à 35 cm. Ils vivent en groupes composés d'un mâle et de plusieurs femelles. C'est pourquoi ils aiment la compagnie, et qu'il est préférable d'en avoir plus d'un, de préférence 2 femelles, éventuellement 2 mâles. Mais à moins de vouloir un élevage éviter les mélanges ! L'accouplement peut avoir lieu tous les 14 à 18 jours, la gestation dure 8 à 10 semaines, et la maturité sexuelle est atteinte au bout de 5 à 6 semaines pour les femelles, et 9 à 10 semaines pour les mâles. Avec des temps aussi courts, ils auront vite fait de se multiplier.

 

Prenez votre (ou vos) cobaye(s) jeune(s) et en bonne santé ! Si vous n'êtes pas sur de reconnaître un jeune d'un adulte, faites plusieurs magasins et vous verrez la différence. Le cobaye est très peureux de nature, lorsque vous l'aurez choisi et que le vendeur essayera de l'attraper, il devra essayer de partir, de se débattre (modérément). Si c'est trop simple, soit le vendeur a eu beaucoup de chance, soit il est malade. Dans ce cas ne le prenez pas.

Si vous voulez en avoir plus d'un (ce que je recommande vivement), faites bien vérifier les sexes par le vendeur. Chez un mâle, il doit pouvoir faire sortir le pénis en appuyant dans sa région.

Votre nouveau compagnon sera placé dans une petite boîte en carton trouée, avec un peu de litière.

 


 

Pour ce qui est de l'équipement de départ, il vous faut :

  • Une cage d'environ 70 x 45 cm si vous n'avez qu'un cobaye, toujours avec un fond en plastique pour éviter que l'animal ne se blesse sur des barreaux ou un grillage, et pour pouvoir la nettoyer à grande eaux. Le haut peut être en grillage avec une ouverture sur le côté ou en plastique transparent avec une ouverture sur le dessus. Le second cas évite l'envol du contenu en dehors de la cage, mais il faudra bien éviter de la mettre au soleil(27° maximum) ce qui pourrait nuire gravement à votre nouvel ami.
  • Un biberon doté d'un clapet métallique pour éviter qu'il ne goutte. La gamelle est déconseillée, le cobaye renversant souvent le contenu, ou mettant les pattes dedans.
  • Des copeaux de bois .
  • Des aliments pour cobayes. Ils sont enrichis en vitamine C.
  • Du foin. ce la paille
  • les cobayes peuvent êtres élevé en semi liberté dans des parcs aménagé a cet effet avec un abri équipé d'un espace de reproduction ou elle pourra aménager sa nurserie  ,l'enclos doit être correctement isolé pour éviter l'approche des prédateurs ( rapaces rats et autres petits carnassiers)contrairement a la légende les cobayes ne font pas fuir les rats ils entretiennent des rapports de bon voisinage , et peuvent s'accoupler !!  

 

En arrivant chez vous, préparer rapidement la cage avec une litière en copeaux de bois, le biberon, ... La cage devra être placée dans un endroit tranquille, surtout au début, et à l'abri des courants d'air. Ces derniers pouvant être fatals pour l'animal. Ouvrez la boîte et posez là dans la cage. A partir de maintenant, il faudra être patient. Plus il y aura de monde et de bruit autour de sa nouvelle maison, plus il mettra de temps à sortir. Lorsqu'il sera sortis plusieurs fois pour explorer sa cage et se nourrir, retirer la boîte qui a servi à son transport.

Les premiers jours ne l'embêtez pas trop. Changez son eau, donnez-lui à maner . Vous pouvez essayer de la caresser un peu, mais n'insistez pas s'il est effrayé. Laissez le se remettre de ses émotions. Ce n'est qu'avec le temps qu'il vous fera confiance

  • Une mangeoire lourde pour ne pas être renversée.

Evitez la petite maison. Il risque de se cacher dedans, et vous mettre beaucoup plus de temps à lui donner confiance.

 

 

Alimentation

L'alimentation du cobaye le cobaye est est a son origine un rongeur sauvage  qui consomme racines, épluchure,légumes(choux très riche en vitamine C , salades, fruits  ..

  • on peut donner Un mélange pour cobayes, généralement enrichi en vitamines. Ce mélange étant spécialement préparé en fonction de ses besoins, c'est une bonne base pour respecter son équilibre alimentaire.
  • Du foin. et paille  Ils adorent le foin et c'est pour eux un aliment de base !
  • du pain bien sec 
  • Des fruits et légumes. Privilégiez des produits riches en vitamines C (choux), avec modération s'il sont trop frais ils risquent de provoquer des diarrés qui lui serait fatal , lavez toujours ce que vous leur donnez à manger.
  • shelty-albinos.JPG

 


 

Il est très important de veiller à ce que le cobaye absorbe assez de vitamine C. Le meilleur moyen étant de privilégier les aliments qui en contiennent beaucoup. Il existe des flacons de vitamines C, il faut en mettre quelques gouttes dans le biberon chaque jour, lors du remplacement de l'eau. Mais sous cette forme la vitamine C est rapidement détruite. Vous pouvez également acheter des granulés spéciaux riches en vitamine C, que vous ajoutez en petite quantité au reste de la nourriture. C'est plus pratique, et vous êtes sur que l'animal l'absorbe.

Vous pouvez leur donner de la salade, mais éviter la laitue. Evitez également les choux, car ils sont peu digestes.

Le cobaye étant un rongeur, il est important qu'il ait régulièrement des aliments durs. S'il n'a rien a ronger ses dents pousserons démesurément et poseront de graves problèmes de santé.

Variez la nourriture. Vous pouvez conserver le même mélange de base, mais ne donnez pas toujours le même légume. Prenez des carottes, les jours suivant des brocolis, après des endives, du persil... Vous pouvez améliorer l'ordinaire avec des friandises ou des biscuits pour rongeurs. Les magasins en proposent de tout sorte, achetez plusieurs boîtes ce qui permet également de varier.

Il est possible d'ajouter un peu de jus de fruit à l'eau, mais il n'est pas certains que votre animal en boive. Mais il est important de changer l'eau chaque jour.

Si vous constatez que votre cobaye mange certaines de ses excréménts, ne vous inquiétez pas, c'est tout à fait normal. Crlz lui permet d'absorber la vitamine B qui est présente dans certaines crottes.

Nourrir un cobaye ne prends pas beaucoup de temps, ce qui ne risque pas de transformer ce plaisir en corvée certains jours.

 

entretient

 

Les soins courants les plus importants sont simples : une cage propre (pdeur) si l'animal se trouve a domicile , une alimention adaptée, un minimum d'exercice (laissez le sortir de sa cage), et de l'affection. Un animal seul dont on s'occupe peu sera malheureux.

Prenez le temps de le brosser de temps en temps. Ils aiment cela, c'est comme des caresses. De plus, la brosse sentira le cobaye, elle sera en quelque sorte de la famille. La longueur des poils varie selon les espèces. Si les poils sont vraiment longs, le brossage devra être quotidien.

Les griffes poussent, et s'ils ne peuvent les user en grattant de la pierre, il faudra les f couper de temps en temps .

Le bain n'est pas conseillé. . si besoin  prenez un produit  a sec,Il faut éviter qu'il prenne froid.

 

Le cobaye est très craintif, il  s'habituera progressivement à vous. Après l'avoir installé dans sa cage, laissez-le tranquille. Si vous lui avez laissé la boîte qui a servi au transport, retirez là au bout d'un à deux jours. Il sera certainement inquiet, mais s'il reste tout le temps caché il mettra plus de temps à s'habituer à son nouveau monde. C'est pour cette raison qu'il vaut mieux ne pas placer de maisonnette dans sa cage.

Lorsque vous lui donnez à manger, parlez-lui . Cela lui permettra de s'habituer à votre voix. Tendez-lui un morceau de nourriture, de préférence quelque chose qu'il semble aimer. Les premiers jours il ne viendra peut-être pas prendre ce que vous lui tendez, mais ça viendra.

Essayez de le caresser. S'il panique renoncez, et refaites une tentative plus tard ou le lendemain. Il finira par accepter. Caressez-le de préférence lorsque vous lui avez donné à manger, il aura plus confiance en vous.

Lorsqu'il se laissera caresser, sortez-le de sa cage et tenez le contre votre poitrine, une main sur son derrière pour le soutenir. Caressez le et parlez-lui. Prenez le sur vos genoux en regardant la télévision ou en écoutant de la musique. Mais évitez les bruits qui pourraient lui faire peur. Le plus dur, c'est de le sortir de la cage, car les cobayes ont horreur d'être soulevés. Il est possible qu'il cavale dans sa cage pour vous échapper, et qu'il se débatte. Mais une fois que vous le porterez contre vous il sera plus calme.

Passez un peu de temps tous les jours avec lui, plus il sera avec vous, plus vite il sera en confiance. De plus, il a besoin de compagnie.

Si vous envisagez de prendre plus d'un cobaye, ne les prenez pas en même temps. Prenez en un et apprivoisez-le. Lorsqu'il se sentira chez lui, prenez le second. Sinon ils risquent de mettre plus de temps à s'habituer à vous.

 

cohabitation

upl---son-petit.JPG

Entre eux, les cobayes s'entendent généralement assez bien. Le principal risque de conflit est entre 2 mâles adultes qui peuvent se battre. Deux cobayes peuvent se disputer un peu, pousser des grognements, se pousser l'un l'autre ou se monter dessus, mais cela ne signifie pas forcément qu'il va y avoir de la bagarre. C'est un moyen d'établir une hiérarchie entre cobayes qui ne se connaissent pas, ou depuis peu. Avec le temps ce genre de comportement se fait moins fréquent. 

pour éviter bon nombre de problèmes et pour plus de sureté dans un espace confiné évité de mettre des mâles ensemble

les couples formé, a la naissance des petits séparez les mâles il arrive qu'ils dévorent les petits et se réacouplent immédiatement !!

des un mois les petits seront sevré et séparé !!

 

Le cobaye n'étant pas agressif, il peut cohabiter avec d'autres animaux, par exemple avec un lapin.  

Avec un chien ou un chat la situation peut être délicate, surtout si l'animal a conservé son instinct de chasseur. Il n'y a pas de réponse standard a apporter, chaque cas étant différent.

si vous mettez dans la même aire de jeux un hamster et un cobaye, c'est la petite bête qui va attaquer la grande ! De plus, vous pourriez vous faire mordre en intervenant. 

 

Un cobaye appréciera beaucoup de sortir de sa cage pour être en liberté. Au début il sera un peu timide, mais lorsqu'il connaîtra bien les pièces où il a accès, il pourra se mettre à courir en poussant des couinements de joie et en faisant de drôles de bonds.

Mais il est important de bien ranger les câbles électriques qu'il pourrait ronger. Cela peut lui être fatal, et être dangereux pour quelqu'un d'autre. IL peut dénuder des morceaux de câbles ! Il peut également ronger des livres, des journaux, des cartons, du bois, ...

Les cobayes sont assez fragiles. Evitez le les poser en hauteur, s'ils tombent ils peuvent gravement se blesser. D'une manière générale, posez les sur le sol, dans une zone qui ne présente pas de danger pour eux.

Lorsqu'il voudra se reposer un peu ou qu'il aura peur, il ira se cacher sous un meuble ou derrière le canapé. Après son passage, il faudra probablement enlever quelques crottes. Les cobayes déposent rarement une crotte en plein milieu d'une pièce, mais ils ne se gênent pas lorsqu'ils sont couverts ! Les crottes sèchent vite et posent peu de problèmes, ce n'est pas le cas de l'urine qui sent fort et qui tache. Mais ils urinent moins, heureusement !

Vous aurez peut-être du mal à le rattraper pour le remettre dans sa cage. Un petit truc pour l'attirer : chaque fois que vous lui donnez à manger, secouez la boîte d'aliments.si c'est avec un sac en plastique  Il connaîtra rapidement le bruit, et poussera des cris à chaque fois qu'il l'entendra. Le jour où il aura décidé de se cacher, sortez la boîte et secouez-la..si c'est avec un sac en plastique secouez ou froissez le

 

Repost 0
Published by roulemapoule colombiculteur - dans les cobayes
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 13:34

les U P L

( unicolores a poils lisse)

male-UPL-brun.JPG

 

Les cobayes à poils courts

Les cobayes de concours sont répartis en quatre catégories :

A - Poils courts
B - Poils durs
C - Poils longs
D - Poils satinés

Ces catégories se subdivisent en classes numérotées, correspondant aux races. Les races se subdivisent à leur tour en variétés. La variété à l'intérieur d'une race est un ensemble de sujets ayant des caractéristiques communes, comme la couleur.

La première catégorie forme l'ensemble des poils courts. Dans cette catégorie, on trouve 5 classes (races) :

1 - UPL (unicolore à poils lisses)
2 - agouti
3 - feu
4 - cobaye à dessins
5 - couronnés

Les couleurs dans la première catégorie — poils courts —, sont précisément définies. Aucune autre couleur n'est admise homis celles fixées par le standard actuel.

À titre d'exemple, l'UPL crème a une couleur bien précise, comme l'animal représentatif de la race. Des couleurs approchantes ne sont pas retenues au standard, tel le "buff" nommé souven (à droite), qui est en fait un crème trop foncé, ou un fauve trop clair. Le buff n'est pas une couleur reconnue en France.

 

 

 

Il convient de noter que la couleur n'est pas la seule exigence pour qu'un sujet de la catégorie "poils courts" soit primé lors d'un jugement dans une exposition. Un certain nombre de critères sont considérés, tels l'aspect général, la masse, la tête, les yeux, les oreilles…

Face aux descriptions du standard requis pour la race, des défauts entraîneront soit une perte de points, soit une disqualification.

Il est donc nécessaire, afin de s'éviter des déconvenues, de connaître la description précise établie par la commission des standards de la caégorie, race et variété que l'on présente.

 

Le standard 2008 reconnaît dans la catégorie I les classes 1, 2, 3, 4 et 5

 


Les variétés reconnues sont :
La classe 1 constitue la race des Unicolores à poils lisses.

Blancupl-noir.jpg
Noir
Lilas
Havane
Beige
Rouge
Fauve
Crème

Doré

 

 

 

La classe 2 constitue la race des Agoutis.

Les variétés reconnues sont :


 Grisagouty-gris.jpg
Doré
Saumon
Argenté
Canelle
Solids
Bringés
Rouans rouges
Bleux rouans
Rouans tricolores

 

La classe 3 constitue la race des Feux.

Les variétés reconnues sont :


 
Noir
Lilas
Havane
Doré
Blanc

 

 

 

 

La classe 4 constitue la race des Cobayes à dessins

Les variétés reconnues sont :

Himalayen
Hollandais
Ecaille de Tortue
Ecaille de Tortue et Blanc
Arlequin
Dalmatien

 

 

La classe 5 constitue la race des Couronnés non satinés.

Cette classe constitue à elle-seule l'unique variété reconnue.

 

 

Repost 0
Published by roulemapoule colombiculteur - dans les cobayes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog avicole de roulemapoule
  • Le blog avicole de roulemapoule
  • : colombiculture en aviculture
  • Contact

Profil

  • roulemapoule colombiculteur
  • je suis colombophile , colombiculteur . admininistrateur de l'Union Avicole Du Roussillion
  • je suis colombophile , colombiculteur . admininistrateur de l'Union Avicole Du Roussillion

Recherche

Archives

Liens